Présentation

Image

Règlements

Règlement prix d'excellence
Telécharger Ici

Résultats

Série Post-Doctorat

(2012) Mme. DISDIER Anne-Célia (France), actuellement chargée de recherche à PSE École économique de Paris après avoir été consultant dans des organismes internationaux (Milan, CEPR, OCDE).

Ce chercheur travaille sur l’analyse économique de la mondialisation et présente à la suite de sa thèse sur les  effets frontière, les échanges internationaux et l’intégration régionale, 11 articles dont 9 publiés dans  des revues  internationales de rang élevé, un rapport et un chapitre de livre collectif auxquels s’ajoutent trois articles en soumission. Les travaux portent sur les effets commerciaux des mesures non tarifaires et les effets en termes de bien-être de ces mesures, la perception des consommateurs et l’évaluation des politiques publiques en ce domaine. Mme Disdier travaille maintenant sur la perception des risques sanitaires, environnementaux par les consommateurs et les effets des politiques de régulation. Ce brillant chercheur dont les mérites ont été reconnus par l’INRA a su faire évoluer et élargir ses compétences au - delà du thème de sa thèse.

(2010) M. THUILLIEZ Josselin (France), Chercheur au CNRS, Paris I Sorbonne, France.

Les thèmes de recherche s’articulent autours de l’économie du développement et de la santé. Certaines maladies exercent une pression forte sur l’évolution des sociétés : pression génétique sélective, humaine, environnementale, socio-économique,... Le paludisme figure au premier rang parmi celles-ci, mais ses effets restent largement méconnus. L’une des conclusions majeures de ces travaux est que le paludisme (notamment asymptomatique) a des effets négatifs sur l’accumulation de capital humain. Cette conclusion a été confirmée à différents niveaux d’étude et semble robuste à l’utilisation de données et de modèles différents. Ces résultats obtenus en collaboration avec le Malaria Research and Training Center au Mali, conduisent à changer la perception sociale de la maladie.. L’intégration d’une approche économique à l’approche épidémiologique et médicale peut permettre une meilleure compréhension des interactions entre progrès sanitaires et développement économique.

(2010) M. MIJIYAWA Abdoul Ganiou (Togo), Economiste à l’African Center for Economic Transformation (ACET), Accra, Ghana.

Le travail primé analyse l’effet des institutions sur les performances macroéconomiques dans les pays en développement (PED) et comment ces pays pourraient bénéficier de leur ouverture sur les marchés internationaux pour réformer leurs institutions liées aux droits de propriété. Trois principaux résultats et deux principales implications de politiques économiques émergent de la thèse.

(1) De bonnes institutions sont nécessaires pour la soutenabilité de la croissance économique.

(2) L’amélioration de la qualité des institutions (la démocratie) comporte des coûts à court terme et des bénéfices à long terme sur la croissance, mais ces derniers l’emporteraient dans les PED.

(3) L’existence préalable d’un minimum d’institutions efficaces servant de contre-pouvoir vis-à-vis de l’exécutif, est une condition nécessaire pour un rôle catalyseur des flux entrants d’investissements directs étrangers (IDE) dans la réforme des institutions de droits de propriété des PED.

La première implication de politique économique est qu’il est économiquement rationnel de réformer les institutions, car de bonnes institutions génèrent une croissance soutenue. La seconde est que les 

PED pourraient bénéficier des IDE pour réformer les institutions de droit de propriété, mais à condition de créer préalablement un minimum d’environnement local favorable.

(2009) M. HUDON Marek (Belgique), Maître de Conférences à la Solvay Brussels School of Economics and Management de l'Université Libre de Bruxelles (ULB) Belgique

Sa thèse porte sur l’éthique et les politiques publiques en matière de micro-finance. La recherche s’articule autour de l’impact des subventions publiques et des questions éthiques sur la gestion des institutions de microfinance. Les questions de la fixation des taux d’intérêt en microfinance et du droit à l'accès aux services financiers sont ainsi abordées du point de vue éthique. Les pratiques managériales et financières dans les pays du Sud et leurs implications sur le développement durable constituent une approche centrale de l’étude. Elle est complétée par l’analyse de l'impact des subventions sur l'efficacité et les performances financières et sociales des institutions de la microfinance. Ces recherches sont marquées par le caractère transdisciplinaire des approches et constituent un biais novateur dans la littérature scientifique des études du développement.

(2008) Mme KOLEVA Petia (France), Maître de conférences Université Jussieu, Paris VII, France

1/ Dynamiques institutionnelles et économiques en Europe de l’Est : ruptures et continuités.
Il s’agit de proposer un cadre d’analyse cohérent permettant d’appréhender les transformations économiques post-socialistes en Europe de l’Est. La grille analytique, fruit du dialogue entre approches institutionnalistes et évolutionnaires, est ensuite appliquée à différents champs : transformation du système financier, restructuration des entreprises, développement de la grande distribution. Ces travaux montrent comment l’irruption de nouveaux acteurs en Europe de l’Est et la mise en place de nouveaux dispositifs de régulation dans la perspective de l’intégration européenne se sont combinées aux stratégies des acteurs locaux pour aboutir à des formes originales d’organisations, idiosyncrasiques aux contextes socioéconomiques et institutionnels nationaux.
2/ Développement durable (DD) et responsabilité sociale et environnementale des entreprises (RSE).

La réflexion s’articule autour d’une lecture institutionnaliste du DD et de la RSE qui permet d’envisager la RSE non pas comme un substitut de la régulation par l’État mais comme une institution qui préfigure un mode de régulation hybride marqué par la recomposition des relations entre États et acteurs socioéconomiques dans le contexte du DD. Au-delà de cette réflexion théorique, des enquêtes de terrain s’intéressent aux liens entre RSE et territoire (à travers les expériences d’entreprises opérant en Bulgarie, République tchèque, Roumanie et Slovaquie) et à la contribution du secteur des services au DD (à travers l’exemple du transport et de la logistique en France et dans le monde).

Série Doctorat

(2012) M. TAPSOBA René (Burkina-Faso) Employé au FMI

Le Lauréat a rédigé dans un anglais fort bien maîtrisé sa thèse sur : Ciblage de l’inflation et réglementation budgétaire dans les PED : interactions et  conséquences macro économiques, CERDI). Employé au FMI (à vérifier car je n’ai pas tous les dossiers).Un nombre croissant de pays se sont dotés depuis les années 1990 d’un régime monétaire d’inflation ciblée (CI) plus ou moins complété par des règles destinées à discipliner leurs politiques budgétaires (RB). Le but est de renforcer la crédibilité des politique macro économiques et de soutenir la croissance en maintenant la stabilité financière du pays et en respectant ses équilibres fondamentaux. Après avoir défini les concepts de CI et RB, les modalités variées de leur mise en œuvre et les motivations poursuivies, l’analyse porte sur les conséquences macroéconomiques  des mesures adoptées dans ce sens. Elle démontre que les pays qui ciblent leur inflation attirent fortement les IDE en réduisant le taux d’inflation, sa volatilité  et celle du taux de croissance du PIB. L’auteur  démontre que le CI encourage dans certaines limites les gouvernements à améliorer la collecte des impôts. Il éclaire l’effet positif des RB sur les soldes primaires ajustés en fonction du cycle des États qui les ont adoptées. Les  pays dotés d’un CI sont incités à le compléter par la RB. La séquence d’introduction commençant par la RB est plus efficace que la séquence inverse du CI vers la RB. La vérification économétrique de ce résultat original  a été faite sur 152  nations de tout niveau de développement sur la période 1990-2009. La thèse s’achève sur une application des analyses précédentes aux pays de l’UEMAO. La méthodologie employée repose largement sur l’appariement des scores atteints par les pays qui adopté le CI  et /ou la RB avec ceux des pays qui ne se sont pas soumis à ces règles d’action.

(2011) M. BEN ABDELKADER Fahmi (Tunisie) Professeur affilié à l'ESCP-Europe-Paris

A l’heure où le paradigme dominant du développement est remis en question par le succès de pays qui s’en sont démarqués, ce travail propose de repenser le concept de la « bonne gouvernance ». Dans ce cadre, le développement est considéré d’abord comme le processus de transformation institutionnelle d’un système où l’État est instrumentalisé à des fins privées via des arrangements interrelationnels et informels vers un système institutionnel fondé sur des mécanismes plus transparents et respectueux de la règle du droit impersonnel. La source d’une croissance économique durable est en effet à rechercher dans l’existence d’institutions de gouvernance qui incitent à une organisation économique efficiente. Définies comme les règles du jeu dans une société, ces institutions réduisent l’incertitude et fournissent l’élément fondamental du processus de création de richesse : la confiance. Ce travail cherche alors à identifier les facteurs de destruction de cette confiance dans les pays arabes. Il est montré que la persistance des institutions héritées du passé et la perpétuation des modèles de pensée claniques ont plutôt favorisé les organisations prédatrices et les institutions tournées vers la recherche de rente.

(2011) M. EGGOH Comlanvi Jude (Bénin), Maître de Conférences, Université d’Orléans, France.

Cette thèse intitulée « développement financier et croissance économique : éléments d’analyse théorique et empirique » analyse la relation entre le développement financier et la croissance à travers des essais de modélisation théorique et des évaluations empiriques. (i) Les contributions théoriques montrent que la relation entre le développement financier et la croissance peut être caractérisée par des équilibres multiples, et que l’équilibre financier est préférable à l’équilibre non financier. (ii) L’évaluation empirique a permis de montrer, dans un premier temps, que le développement financier est positivement associé à la croissance, malgré l’impact négatif de l’instabilité financière. Quant à la causalité entre les deux variables, elle est marquée par une relation réciproque. Enfin, il est trouvé que la relation entre le développement financier et la croissance est non linéaire. Ce résultat valide les résultats théoriques obtenus à travers les équilibres multiples. Cette non-linéarité peut dépendre non seulement des paramètres structurels, mais aussi des politiques économiques mises en œuvre.

(2010) Melle KENDO TCHAKOUNTE Corine Sandra (Cameroun), Doctorante, Université de Lorraine, France.

Ce travail « Impact du développement financier sur la pauvreté selon le genre en milieu rural camerounais » avait pour objectif d’évaluer l’impact du développement du secteur financier sur la pauvreté selon genre en milieu rural camerounais. Les résultats issus de cette étude révèlent qu’il existe un impact positif en U de « Kuznets » produit par le développement financier sur la production des pauvres. A court terme, le développement du secteur financier ne profite pas réellement aux populations pauvres ; mais ses effets positifs sont ressentis sur le moyen et long termes. Il n’existe pas une relation directe entre le développement financier et les inégalités inter-genre. Mais il existe une relation implicite entre  les deux variables à travers le canal de l’éducation.

La valorisation de ces résultats s’est faite en Juin 2010 dans « Banque africaine de développement et Commission économique pour l’Afrique des Nations Unies (eds.) Globalisation, Institutions et Développement Economique de l’Afrique. Cette recherche correspond au chapitre 4 de l’ouvrage.  

(2009) Melle DUMAS Christelle (France), Maïtre de Conférences à Cergy-Pontoise

L’ensemble de travaux porte sur la mise au travail des enfants plus particulièrement en Afrique. La question du choix des parents entre scolarisation et mise au travail constitue le cœur de l’étude. Cette l’allocation du temps entre le travail et l’éducation des enfants est étudiée à partir d’enquêtes menées au Sénégal, au Burkina-Faso et à Madagascar. Les analyses cherchent à établir les liens avec la réduction de la pauvreté.

(2009) M. ANDRIAMAHEFASAFY Fano (Madagascar), Maître de Conférences, Université ’Antananarivo, Madagascar.

Les travaux de recherche abordent la question de la vitalité de la structuration paysanne engendrée par l’aide publique au développement (APD). La pérennité de l’action collective créée à travers la constitution d’organisations paysannes et l’apprentissage organisationnel et associatif sont conçus comme des conditions de l’efficacité de l’aide, des aspects souvent marginalisés dans les différents types d’évaluation de l’APD.

Il est montré, à travers des cas observés à Madagascar et une méthodologie spécifique, que la dynamique associative au sein des organisations paysannes se volatilise généralement une fois confrontée à l’arrêt du financement du bailleur de fonds à l’origine de leur constitution (bailleur de fonds initial). Un cadre d’analyse basé sur « l’économie des proximités » a permis de montrer que des forts liens professionnels préalables et construits entre les membres au sein d’un groupement et l’harmonisation de leur système de représentation sont en mesure de faire face à une telle situation et de préserver ainsi la mobilisation interne.

(2008) M. TANG Yi Shin (Brésil),

Ses travaux récents portent sur le système commercial multilatéral qu’il aborde sous une double perspective juridique et économique en étudiant particulièrement les questions des transferts de technologie, en mettant en lumière la question des droits de propriété intellectuelle dans les stratégies commerciales des pays en voie de développement. L’approche se fait à partir des coûts de transaction et des droits de propriété intellectuelle dans le domaine des transferts de technologie. Des études de cas portent sur les services de télécommunication au Brésil et la libéralisation des services juridiques. La thèse s’inscrit dans une co-tutelle avec les Université de Gand et de Turin.

Série Master

(2012) EFOUTEY Kezia (Togo) Etudiante au Cameroun à l’Université de Yaoundé II.

(2011) Mlle GÜNES Ozge Burcu (Turquie), Doctorante en études du développement à l'Institut des Hautes Etudes Internationales et du Développement à Genève (Suisse).

Ce mémoire de Master porte sur l'analyse des dynamiques de l'exclusion sociale et de la discrimination dans le domaine de l'éducation et de l'emploi envers les Roms à Istanbul. Les Roms à Istanbul souffrent de pauvreté chronique et jouissent des droits économiques et sociaux limités. Le travail confirme que les stéréotypes du 'tsigane', qui sont transmis d'une génération à l'autre à travers les médias, le système éducatif et les politiques sociales, affectent d'une manière directe et indirecte les résultats scolaires et l’accès à l'emploi des Roms à Istanbul. L'exclusion est créée par des mécanismes interne et externe. Cette situation défavorable s'accentue avec les transformations économiques et sociales qu'Istanbul subie pour devenir une « ville globale ».

(2011) M. De HOOPS Jacob (Pays-Bas) Chercheur à la School Economics de Paris

Le travail porte sur trois essais qui traitent de la durée de la scolarité, notamment à l’égard des effets sur le comportement ultérieur des filles scolarisées. L’analyse se porte aussi sur les arbitrages financiers qui y sont liés. Le terrain d’analyse est celui de Malawi. Les travaux examinent la littérature sur ces questions et tentent après cet inventaire d’en établir la pertinence sur ce territoire africain.

(2010) Melle Natalia KYUI (Russe), Docteur, Chercheur au Centre d’ Etudes de l’Emploi, Paris France

Le travail porte sur l'analyse des choix éducatifs en Russie et l'analyse des reformes dans l’éducation supérieur en Russie, ce qui a pour vocation a constitué la première partie de la thèse. Cette thèse est consacrée à l'analyse des marchés du travail et des systèmes d'éducation dans les pays émergents, ainsi qu'à celle des décisions des ménages pour l'éducation des enfants. Son intérêt : la connaissance empirique du développement de l'économie de marché en Russie, les méthodes mises en œuvre et les données utilisées. L’analyse traite de l’influence des changements de politiques sur les choix éducatifs, des décisions familiales et des conséquences sur le marché du travail, l’emploi, les choix des catégories socio-professionnels, et les salaires. La question est traitée avec une analyse multidimensionnelle des effets des réformes en Russie pendant la transition économique, avec notamment les conséquences de l’élargissement du système de l’éducation supérieure. Différentes techniques économétriques sont utilisées : modèles de variables instrumentales, modèles à équations simultanées, modèles d’hétérogénéité essentielle, estimations non paramétriques. D’abord sont analysés les effets des réformes sur les choix d’éducation des jeunes avec des parents de niveau d’éducation et de revenus différents. Ensuite, est estimée l’influence négative des mariages et des naissances des enfants sur la scolarité des filles. Il est montré ainsi que l’élargissement du système éducatif encourage à retarder les décisions des mariages et de naissance des enfants. Enfin, est abordé le rendement de l’éducation hétérogène (varié avec les caractéristiques individuelles observables et inobservables) dans la population en termes de probabilité de trouver un emploi et de salaire ainsi que l’appariement éducation-occupation sur le marché du travail et son influence sur les salaires et les rendements de l’éducation.

(2009) Melle REN Yi (Chine), Maître de conférences Université Jiaotong de Shanghai, Chine

La Chine a adopté une avance graduelle vers l’économie socialiste de marché. Encadrée par la réforme économique de haut en bas dans un pays centralisé politiquement, le gouvernement local joue un rôle de « nouvel agent économique » et devient un des facteurs les plus importants de la prospérité chinoise. Les analyses par l’aspect économique, politique et sociologique décrivent les comportements du gouvernement local et leur influence sur le développement, la différence entre les 

hiérarchies administratives, l’innovation institutionnelle sous un contexte de décentralisation et de concurrence interrégionale. La méthode d’étude d’un cas particulier et la vision dynamique permettent de mieux comprendre les changements en Chine et de tirer des conclusions plus adéquates.

(2008) M. STUDER Nicolas (France),

Son travail présenté porte sur la réforme agraire Brésilienne où il compare les effets de ces deux programmes destinés à faciliter l’accès à la terre des paysans. Ses résultats diffèrent selon les tailles d’exploitations, la pauvreté et les inégalités du Brésil.

(2008) M. ZIMMERMAN Robert (Pays-Bas),

Ses travaux portent sur les déterminants politiques de l’aide au développement et les motivations des pays donateurs. Il avance des propositions pour un modèle alternatif devant les résultats insatisfaisants obtenus.

Série Mémoires et Travaux Francophones

(2012) M. AMBAGNA Jean-Noël (Cameroun),

Le travail aborde un sujet classique mais toujours d’actualité en Afrique sub-saharienne : celui de la sécurité alimentaire de pays très dépendants pour leurs importations, de même que leurs recettes d’exportation très instables dépendent des variations des cours mondiaux. Les chocs infligés par le commerce extérieur peuvent nuire à la sécurité alimentaire d’un pays comme le Cameroun. L’auteur ne se contente pas de généralités et se soucie de poser des questions en termes très concrets fort pertinents pour son sujet et les recommandations à en tirer.

(2011) Melle KENGNÉ KAMGA Arline (Cameroun), Doctorante, Université de Yaoundé II, Cameroun.

Le mémoire porte sur « Le travail des enfants et l’éducation des enfants en relation avec la fréquentation et les performances scolaires ». L’étude se propose d’analyser l’impact du travail des enfants sur leur fréquentation scolaire et leur performance scolaire au Cameroun. Suite à l’utilisation d’un modèle Tobit avec double troncature sur une base de données de 17 550 enfants âgés de 5 à 17 ans, il ressort principalement de cette étude que les premières heures de travail des enfants ont un effet négatif sur leur performance scolaire. Cet effet change de signe et devient positif à partir de la 13ème heure de travail par semaine pour ensuite redevenir négatif à partir de la 34ème heure de  travail par semaine.   

(2010) Melle Cherifa BENMOHAMMED (Algérie), Chargée de Travaux dirigés, Université Mascara. 

Son mémoire porte sur les disparités spatiales et aménagement du territoire en Algérie avec l’étude de cas des wilayas Saida et Mascara. L’Algérie connait de fortes inégalités socio-économiques. Partant de ce constat, le mémoire s’interroge sur la nature des facteurs qui sont à la source de ces inégalités. A la suite d’une  étude empirique sur deux wilayas limitrophes Saida-Mascara, un facteur semble expliquer les inégalités observées : la dynamique de l’entreprenariat local. Cette recherche est au centre des problématiques de développement durable et s’insère au niveau des analyses locales plus rarement abordées en Algérie, car les données statistiques sont rares, éparpillées et difficiles d’accès. 

(2009) Melle JEUNE Myriam (Haïti), Quality Assurance Officer au Bureau des Nations Unies pour les Services d'Appui aux Projets (UNOPS), Port-au-Prince, Haïti.

Ce mémoire « La Culture comme frein à la création d’entreprises en Haïti » porte sur l’influence des dimensions culturelles sur les comportements entrepreneuriaux. L’hypothèse clé est que les facteurs limitant la création d’entreprise en Haïti sont davantage culturels qu’économiques. L’analyse part d’une revue de la littérature sur les liens entre les facteurs culturels et l’élan entrepreneurial en se basant sur les travaux de Weber (2000), Hofstede (1980) pour s’arrêter au modèle de Adler (1994) traitant de l’influence de la culture sur les comportements en passant par les valeurs et attitudes, modèle qui a été adapté au cas d’Haïti. 106 individus qui n’ont pas réussi à créer leur entreprise ont été interrogés à l’aide d’un questionnaire. Les résultats corroborent certaines des hypothèses, mais montrent que les individus sont aussi freinés dans leur élan par un manque de culture d’entreprise. Des recommandations appropriées au contexte économique et culturel haïtien ont été formulées pour mettre à disposition de ceux et celles qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat des programmes d’alphabétisation, de sensibilisation et de formation.

(2008) Mme DHAHRI Nadia (Tunisie), actuellement doctorante en cotutelle Université Montesquieu Bordeaux IV et l'Université de Tunis.

Le travail porte sur « l’impact de l’efficience des systèmes de gouvernance sur la performance des entreprises tunisiennes cotées ». A partir d’un échantillon de 41 entreprises tunisiennes cotées en bourse, sur la période 2000-2003, nous avons testé l’hypothèse selon laquelle les entreprises ayant les structures de gouvernance les plus efficientes sont les plus performantes. Nous avons démontré que dans le cadre d’un pays émergent, un système de gouvernance efficient, avec pour principaux mécanismes la concentration de la propriété et l’endettement, augmente la performance des firmes mais qu’au-delà d’un certain seuil d’endettement, ces pratiques de gouvernance auront un effet négatif sur la performance des entreprises.

(2008) M. SITTI ANANI Hudena (Togo), Doctorant, Université de Montréal, Canada

Le 5ème Congrès Mondial tenu à Durban (2003), sur les parcs, a fortement recommandé d’améliorer les connaissances sur les liens entre aires protégées et pauvreté. Ce travail de recherche s’inscrit dans cette dynamique et se penche sur les rôles que peut jouer une certaine forme de gouvernance des aires protégées (l’Aire du Patrimoine Communautaire ou APC) dans la réduction de la pauvreté. Né au Sénégal d’une initiative des populations riveraines de la réserve de Popenguine, le concept APC a reçu, dès 1999, le Prix Botiaux Dulac de l’Institut de France. Le cadre conceptuel de l’Evaluation des Ecosystèmes pour le Millénaire a permis d’explorer les interactions entre pauvreté  et environnement afin d’identifier d’une part, les constituants du bien-être qui sont intimement liés aux écosystèmes, d’autre part  les services (ou bénéfices) que les populations pauvres peuvent tirer des écosystèmes gérés suivant la philosophie des APCs.

Les Nominés 

Depuis 2010, le Jury International distingue les nominés, c’est-à-dire ceux qui ont bénéficié d’un double A par les évaluateurs. C’est au sein de cette catégorie que sont distingués par des débats, le ou les lauréats dans chaque série.

Série Post-Doctorat

(2012) OMBGA Luc- Désiré (Cameroun). La thèse porte sur l’économie politique des revenus pétroliers en Afrique.
(2010) Melle EXBRAYAT Nelly (France)
Série Doctorat
(2012) KAMEGA Aymeric (France). La thèse étudie les risques de mortalité et  les systèmes d’assurance  en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale.
(2011) M. Yi Huang (Chine)
(2011) Melle NAIDITCH Claire (France)
(2011) Melle ANGO OBIANG Nadège (Gabon)
(2011) M. CHERIET Fouad (Algérie)
(2011) M. EBEKE Christian (Cameroun)
(2011) M. FOMBA KAMGA Benjamin (Cameroun), Assistant, université de Yaoundé (Cameroun)

La thèse porte sur le « Contrat de travail et fonctionnement du marché du travail au Cameroun ». Dans les pays en développement, l’emploi dans le secteur formel a toujours été considéré comme décent et celui dans le secteur informel comme précaire. A partir d’une étude basée sur les données d’enquête collectées auprès des entreprises manufacturières du secteur formel, ce travail relève une grande violation des dispositions réglementaires concernant les droits des employés, notamment en ce qui concerne les contrats de travail, l’affiliation à la sécurité sociale, les congés, etc. Les travailleurs dont les droits sont violés subissent aussi des pertes salariales. En guise de compensation, ces derniers adoptent très souvent des comportements de tir au flanc bien que la performance des entreprises augmente avec leur poids.

(2010) M. CARLUCCIO Juan (Argentine)

Série Master

(2012) Mme MAKOUDEM TENE Marienne (Cameroun). Le mémoire étudie les déterminants des IDE et leurs effets sur l’épargne, l’investissement et  quelques indicateurs macroéconomiques du Cameroun. 
(2011) M. LABHUS Jirasavetakul (Thaïlande)
(2010) Melle DADONE Paola (Italie) chercheuse auprès de Liguria Ricerche, établissement public de la Région Ligurie (Italie)

Le mémoire porte sur les « Marché et marchés: institutions économiques et lieux d'échange en milieu urbain ». Selon le grand historien français Fernand Braudel, expert de la zone méditerranéenne, entre vie matérielle et vie économique, la surface de contact, qui n’est pas continue, se matérialise grâce à des milliers de points modestes : marchés, boutiques etc. L’objectif est d’analyser le marché du point de vue économique et humain, afin de mieux comprendre sa fonction et son rôle dans le passé et dans le présent. De ces approches des perspectives en sont tirées pour l’avenir dans une logique de développement local où l’on juge fondamentales les ressources tant matérielles qu’immatérielles.

(2010) M. DIALLO Yaya (Guinée)
(2010) M. LASSOURD Thomas (France)
(2010) M. MOULLAN Yasser (France)

Série Travaux et Mémoires Francophones

(2011) M. DOUMIA Soumaila (Mali)(2012) Mme SIMO FOTSO Arlette (Cameroun). L’objet du mémoire porte sur les handicaps et les inégalités d’accès au marché du travail au Cameroun.
(2011) M. MBOUTCHOUNG KOUNTCHOU Armand (Cameroun)
(2011) M. NGOHOUO POUFOUN Jonas (Cameroun)
(2011) M. ZIEDA Hervé (Burkina Faso)
(2011) M. GHOHOUI William (Bénin)
(2010) M. DOUMBO Sadou (Mali)
(2010) M. MERADI Ouari (Algérie)
Image
Image